Plus qu’une réussite, une aventure humaine Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
13-09-2010

Il y a quelques mois, notre ami Louis F0DXS, nous fait part de son intention d’essayer

de préparer la licence technique radioamateur niveau 2 pour l’obtention de l’indicatif F4.

 

 

L’homme est d’un âge respectable, 73 ans, se plaint de trous de mémoire et de douleurs diverses, il a quitté l’école en 1952, ne s’est jamais servi d’une calculatrice et encore moins d’un ordinateur, voilà le décor est planté.

Tous ses amis de Fécamp et du Havre vont contribuer à l’aider dans son projet. Pour un ce sera la restauration d’un ordinateur, pour un autre le partage de la route entre Fécamp et Le Havre et pour nous tous, des encouragements. Armé de sa bonne volonté, de son crayon papier d’une main, la gomme de l’autre, c’est le début d’une aventure qui a marqué les esprits de tous les copains du Radio Club Havrais et des Alizés de Fécamp.

On va commencer par les unités, une feuille blanche avec les séparations des milli, micro etc.… et Louis réfléchi quelques minutes sur la question, mouille la mine du crayon du bout de la langue et nous sort des bonnes réponses.

Après, se furent les bases de la radio électricité, on lui fait calculer la valeur de 2 et de 5O, sachant que 100=50X2 + l’intensité de son grille pain, celle de son fer à repasser et voilà il connaît le début de la loi d’Ohm U = R x I.

 

On se concerte avec son ami Charles, et la méthode classique, même simplifiée au maximum est encore trop rapide et complexe, il faut prendre du temps sur chaque élément nouveau à apprendre et le ressasser jusqu’à ce que les neurones de notre ami les impriment, cette mission, Charles va l’assumer jusqu’à la porte de la salle d’examen.

Tous ces mois d’efforts ont été récompensés par la réussite de Louis avec un 40 sur 60, félicitations encore à vous 2 pour nous avoir fait vivre ce bon moment.

 

 

Je donne le micro à Charles « F4EOV de F4ETA » pour la suite…

 

F4ETA Gérard

 

Oui en effet cela lui a demandé beaucoup d’efforts de venir au local du Radio Club Havrais F8KHN, dans la zone portuaire du Havre depuis Fécamp pour l’assistance aux cours techniques pendant plusieurs mois.

 

Les premiers temps, il venait deux fois donc 160 Km par semaine, accompagné des copains de Fécamp ou seul, toujours pressé de rentré car madame Colette, son épouse a des sérieux ennuis de santé.

Il y a eu des périodes de relâchement et de lassitude durant son apprentissage, mais furent très vite oubliées par les encouragements des copains et ma perspicacité.

 

Il a eu aussi des périodes de satisfactions surtout quand il a su utiliser la calculette pour les résistances, condos et selfs en parallèle et en série.

 

Ce fut le tremplin qui lui à donné confiance pour la suite mais aussi des périodes difficiles quand il a fallut comprendre et apprendre les formules qui même simplifiées n’en demeurent pas moins complexes, qui une fois apprises, d’autres aussi ardues restaient à assimiler. A un moment, il a donné des signes de découragements tels que j’ai pensé à l’abandon.

 

Alors on a discuté il a réfléchi puis la semaine suivante il s’est raccroché de nouveau et c’était reparti de plus en plus fort, les coups de téléphone à des heures indues pour avoir une explication se sont espacés et un grand merci F5AXG pour les QCM qui l’on beaucoup aidé, ainsi les cours F4 par Gérard F4ETA.

 

Notre Louis y prend goût et cela l’amuse de plus il en redemande là on a senti le souhait de se présenté à l’examen. Le rendez vous au centre A.N.F.R de Boulogne sur Mer fut pris, je l’y ai conduis et laissé entre les mains des personnes du Centre là notre ami était dans un état d’anxiété non mesurable l’accueil sympathique qu’il a eu l’a aidé et remis en confiance et ensuite et bien notre Louis est reçu avec 40 points quel bonheur pour cet ancien Terre Neuvas de 73 ans, ne possédant que son certificat d’étude primaire et sa ténacité.

 

Le voilà maintenant autorisé à émettre en HF, sachant utiliser la calculatrice et l’ordinateur offert par sa famille, comme quoi, quant on veut……… A Louis F4DXS, Monsieur courage. Charles F4EOV